Rejointoiement de la voûte

Publié le par thomas

Un poste qui me tracassait depuis un bout de temps.
En effet depuis trois mois les joints de mes voûtes étaient dissimulés par les vaux. L'objet de mon tracas était que les joints soient trop durs à gratter et de devoir tout déjointoyer puis rejointoyer.
Mais bonne surprise, les joints étaient juste comme il fallait pour les gratter, voir un peu trop frais pour certains.


Ici, Alain, l'oncle de Caroline est venu nous donner un coup de main pour le rejointoiement.
              "Pas trop maladroit pour un agriculteur!!!"









Là, le père Noël nous a apporté un nid pour nos mésanges qui sont présentes depuis le début du chantier. Faut dire qu'on les nourrit bien, deux à trois têtes de tournesol par jour.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article